19/05/2010

Ca n'a pas duré longtemps...

Dans un entretien avec la Dernière Heure (à lire ici , Didje nous affirme qu'il ne mettrait pas son véto à la nomination d'Elio Di Rupo comme Premier Ministre, tout en ajoutant qu'il se demande si celui-ci a les compétences "sur le fond"...
La campagne du MR, elle n'est pas axée sur la notion de respect?

15:43 Écrit par aldagor vous donne le micro. dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

La notion du respect "des gens".
Elio di Rupo, ce n'est pas "les gens"...

Écrit par : Pacotille | 20/05/2010

Faux débat Au-delà du fait que, de toute façon, le prochain premier ministre ne sera pas francophone, je ne vois pas très bien comment Reynders (ou qui que ce soit d'autre) pourrait "mettre son veto" (c'est-à-dire empêcher par la seule manifestation de sa volonté) la nomination de Di Rupo ou d'un autre au poste de premier ministre...

Écrit par : Biscuter | 20/05/2010

... Si le prochain premier ministre est germanophone, je mets mon véto :)

Écrit par : aldagor | 20/05/2010

Pourtant C'est une idée à creuser. Mais ils sont trop bien entre eux, je crois...

Écrit par : Biscuter | 20/05/2010

Les commentaires sont fermés.