10/05/2010

Mayday, mayday

Le navire MR continue de sombrer et les capitaines se noient tous les uns après les autres.
Pourtant l'erreur ne date pas d'hier : depuis des années, les Libéraux s'échinent à croire (et faire croire) qu'ils ont un intellectuel dans leur rang et que cet intellectuel est petit, grassouillet et qu'il porte une moustache. Et bien non, faudrait-il leur expliquer lentement, Richard Miller n'est pas votre intellectuel!! D'ailleurs, je vous soupçonne de ne pas en avoir le moindre parmi vos proches militants (à l'inverse, vous possédez avec Alain "Oui-Oui" Destexhe l'archétype absolu de l'imbécile!)
Or donc, hier, le débat de la RTBF portait sur l'abstention électorale.
Y voyant un sujet d'ordre autant sociologico-philosophique de politique, Didje y envoya Richard Miller, croyant que celui qui a publié plusieurs livres chez Luce Wilkin (ce qui pourtant aurait dû susciter de graves doutes sur ses "compétences", Luce Wilkin publiant généralement des choses impubliables !) serait à même de tenir des propos intelligents.
Résultat : chaque fois que Dick Miller (pour faire plus "bas du front Yankee") ouvrait la bouche, les représentants des trois autres partis n'avaient d'autre choix que de le contredire (faut dire qu'il en disait, des conneries), tandis que les politologues présents levaient, de manière désespérée, les yeux au ciel, se demandant comment un "élu du peuple" pouvait sortir autant d'inanités en si peu de temps...
C'est pas tant le PS, ecolo, le CDH et 95 % des francophones qui veulent l'olivier, c'est que franchement,... franchement, c'est pas comme si on avait le choix!!

10:03 Écrit par aldagor vous donne le micro. dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le MR commence à me gonfler les cojones.

Mais je ne veux pas d'olivier pour autant. D'abord parce que le dernier Olivier que j'ai côtoyé avait tout d'un immonde crétin doublé d'une sombre brute, ce qui n'est pas peu dire.

Ensuite parce que les composantes de l'Olivier sont, par ordre d'importance des proportions du mélange :
- un parti (85% de la mixture)aux reflets de pétrole golfo-mexicain (rouge-brunâtre) et aux remugles puissants d'affaires nauséabondes;
- un parti (7,5%) qui prône l'arboration obligatoire des signes de richesses religieuses soulignés au khôl (ou au mascara - je ne suis pas expert) par sa dame qui montre l'exemple, et qui paie de sa personne en girouettant à n'en plus finir,
- un parti (en proportions identiques au précédent) qui prône la dictature verte à tout crin.

A tout prendre, je crois que je prendrais encore bien l'idéologie de ce dernier : la dictature à tout crin. Mais alors, avec moi tout en haut de la pyramide. En fin de compte, mes idées, je les partage et je ne trouve rien à y redire. Elles sont donc parfaites pour le pays.
Votez donc pour moi ! Cela me siéra parfaitement ! Non, non, ne me remerciez pas, c'est pour le bien de la nation. N'oubliez pas votre petite quote-part personnelle dans la cébille...

Écrit par : Pacotille | 10/05/2010

Les commentaires sont fermés.