19/10/2010

Ha bon!!

Il y a une question qu'on ne se pose pas suffisamment, lorsqu'on regarde le vaudeville ridicule que nous assènent à longueur de journées nos amis Flamands : pourquoi ont-ils à ce point voté comme des manches???

Pourquoi, mais pourquoi, ont-ils décidé de confier les clés de la maison à un parti de nains, incapable de gérer une commune, constitué d'amateurs, de miss belgique et d'avocates même pas fichues de franchir une frontière sans se faire choper avec une drôle de poudre dans leur sac ? Pourquoi 30 % des Flamands ont-ils donc voté pour Bart de Wever ? Parce qu'ils sont super cons? Pas possible, puisque derrière ces 30 %, on en trouve des autres encore plus cons qui ont voté vlaams belang et LDD !! Faut pas pousser, l'argument "hyper cons" s'applique en Flandre à ceux qui vont vers De Decker et les fachos ! Or les simples cons votent pour l'open VLD. Donc, y a pas que la connerie pour expliquer leur vote, sinon d'inventer une nouvelle catégorie de cons, entre les simples cons et les hyper cons (les cons de classe moyenne, aussi appelés "nouveaux riches"?).

Si 30 % de Flamands votent pour le bouffeur de gauffs "humilié par les francophones", cessons de nous voiler la face : c'est  à cause des... journalistes flamands. Y a ceux bien sûr qui, comme l'ancien présentateur de la VRT, ne se gênent pas et passent directement du journalisme à la politique en passant par la case "membre de la NVA", mais il y a surtout l'ensemble des autres qui servent, à longueur de journées et d'éditoriaux, la soupe (à la grimace) aux pires dérives nationalistes possibles. Vous avez déjà regardé un talk show à la flamande : l'objectif est de rendre le plus ignoble populiste pour un sympathique garçon, avec qui on irait bien boire une "blanche"... Ce sont eux qui véhiculent avec grand plaisir les pires caricatures sur les wallons profiteurs, ce sont eux qui font passer De Wever pour le "Slimste man ter wereld" (alors qu'en fait, il a terminé deuxième de ce jeu derrière...un journaliste - mais sans doute l'intelligence suprême des journalistes les met-elle hors catégorie!!). Ce sont eux qui, aujourd'hui, immiscent dans l'esprit du lecteur, de l'auditeur et du spectateur flamands que Bart a été humilié par les propos "outranciers" des francophones qui n'ont "pas pris le temps de lire sa note"... ce sont eux qui poussent les autres partis à suivre servilement les pas du gros Bart, parce que, s'ils ne le faisaient pas,  l'éditorial du matin les ferait passer pour "de mauvais flamands"...

Du côté flamand, il y a une unanimité touchante de la presse pour tirer à feu nourri contre les francophones, pour porter aux nues la NVA et pour nous mener, non pas vers le séparatisme, mais vers un beau pays de droite, une coquille vide qui permettrait aux industriels flamands de faire ce qu'ils veulent sans que viennent les ennuyer ces empêcheurs de libéraliser en rond que sont... des francophones profondément ancrés sinon à gauche, du moins au centre gauche!!

Et du côté francophone, nos amis les journalistes...  ne vont certainement pas critiquer leurs homologues flamands. De toute manière, cela ne se fait pas dans cette grande confrérie où l'on se sert à longueurs d'émissions des "je passe la parole à mon excellent collègue"! Un journaliste ne dira JAMAIS que le problème vient d'un autre journaliste. Voyez l'excellent exemple des USA : s'ils ont tous, in illo tempore, eu un orgasme à l'arrivée d'Obama au pouvoir,  aujourd'hui, alors que celui-ci risque de  perdre tous les leviers du pouvoir (et le monde de revenir deux ans en arrière), non pas à cause de sa politique, mais à cause de la vision de cette même politique que certains "journalistes" (la toute puissante Fox News) imposent à un public lobotomisé par des années de conneries télévisuelles et journalistiques, il n'y a aucun média pour vous dire que, si le mouvement Tea Party a le succès qu'il a, c'est à cause de journalistes vendus aux lobbys industriels. En d'autres termes, on ne vous expliquera jamais la vérité, parce que la vérité écorche l'image merveilleuse des journalistes !

Et ici, dans notre futur ex-royaume, les journalistes ne vous diront pas ce qu'il en est réellement, parce que le message qu'ils seraient ainsi obligés de faire passer est le suivant : nous sommes vendus, nous ne sommes pas objectifs et pour certains d'entre nous, nous sommes des cons finis.

Et le pire, dans cette triste histoire, c'est que les chroniqueurs soi-disant libres, style Gunzig ou autres, ne viendront jamais critiquer les journalistes, parce qu'eux-mêmes en ont besoin. Alors dans leurs "chroniques", ils nous servent la même litanie imbuvable : c'est la faute des politiciens ! Ils enrobent la vacuité de leur propos d'un humour facile pour que le peuple voie en eux les grands penseurs qu'ils ne sont pas ! Mais surtout, il n'y a, dans leurs propos, aucune remise en question de leur proximité maladive avec les journalistes, parce que, sans ceux-ci, ils ne vendraient pas leur beau livre... Et donc, on ne fait que ressasser ce qu'on entend et qu'on lit dans les journaux!

Ayons alors le courage de le dire (de toute façon, je n'ai aucun livre à vendre pour l'instant) : nos journalistes sont des nains ! Sans doute est-ce pour cela qu'ils veulent un pays de plus en plus petit.... 

09:20 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2010

Charles Michel est un long fleuve tranquille

Il n'y a sans doute rien de plus pénible pour un journaliste (si ce n'est mon sens aigu de leur médiocrité) que de devoir interviewer Charles Michel!

En effet, chaque fois que le MR veut envoyer un représentant du parti capable d'asséner sans trop réfléchir (certains diraient : "en débranchant ce qui lui sert de cerveau) la ligne du pari, c'est bébé petit Charles à son papa qui s'y colle. Faut dire qu'il a le chic pour tenir dix minutes sans reprendre sa respiration et enchaîner des phrases qui n'ont pas grand sens, mais dans lesquelles ils répètent une cinquantaine de fois quatre-cinq mots (dire qu'il s'agit d'idées serait exagéré) que papa Gros Louis lui a soufflés.

Ainsi pour l'instant, le mot d'ordre du MR, c'est de répéter à l'envi les expressions suivantes : le bloc de gauche des trois partis francophones, le sens du respect et le sens de l'état du MR, premier parti à Bruxelles (sans trop insister que c'est grâce à un sous-parti dont personne ne sait ce qu'il veut : le FDF), mauvaise méthode et agressivité   du PS (et il parvient à dire qu'un politicien est plus teigneux et agressif que Didje Reynders sans rie, il faut lui rendre hommage!!).

Pas moyen pour le journaliste de briser le flot continu de mots que Charles vomit de son ton monocorde pendant une dizaine de minutes. Et inutile de lui poser une question, puisque, quelle qu'elle soit, la réponse sera la même : le PS et ses deux satellites sont les méchants, qui veulent pas que le MR participe aux négociations, alors que si on en est, nous aurons tous du caviar dimanche prochain sur notre table...

Risible et ridicule ! Si on l'appelait RIRI?

09:05 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/10/2010

We are all des génies!

Peut-être les journalistes devraient-ils faire leur mea culpa et admettre leur grosse part de responsabilités dans la débâcle financière que nous connaissons depuis le début du 21ème siècle!

En effet, ce sont notamment eux qui ont créé ce mythe de la toute-puissance et de la primauté des finances en ne cessant de nous rabâcher les oreilles avec leurs "génies de la finance"!

Ce matin encore sur la première, une émission a  beau porter sur les dérives du système capitalo-financier, toutes les deux minutes, on nous parle des "génies de la finance" qui ont créé les formules mathématiques permettant de faire passer un oeuf pour un boeuf...

Or, de deux choses l'une, soit leurs formules sont à ce point opaques - ou foireuses - que personne n'y comprend rien, parce qu'il n'y a rien à y comprendre et ce ne sont pas des génies, mais des imbéciles (option que j'ai tendance à croire), soit leurs formules n'ont aucun sens, parce qu'elles sont censées n'avoir aucun sens, le but ultime et unique étant d'amasser des sommes pharamineuses au détriment des gogos (nous tous), et dans ce cas, ce ne sont pas des génies, mais des escrocs - option que j'ai tendance à croire également.

Que les journalistes commencent à parler des escrocs imbéciles de la finance, au lieu des génies, et nous aurons fait un premier pas vers un monde un peu meilleur! 

11:33 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/09/2010

En voilà une excellente idée!

Un peu de silence dans l'empire qui contre-attaque!

18:40 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2010

Fringe

Fringe revient la semaine prochaine!

Photos et vidéo...

fringe_new_poster_s3_3.jpgfringe_new_poster_s3_1.jpgfringe_new_poster_s3_2.jpg

11:08 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2010

Private joke

Bridget de Lidj aime la sauce curry mangue! 

14:46 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Modern Family

Un autre teaser, bien classe, de la meilleure sitcom actuelle :

12:58 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/09/2010

A voir!

Absolument et sans commentaire :

THE RAVEN - 720 HD from THE RAVEN FILM on Vimeo.

 

18:20 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Trailer

Suite de notre série de coups d'oeil sur la prochaine saison de séries estampillées US, avec Fringe.

11:10 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/09/2010

Le teaser du jour

Modern family fut la très bonne surprise de la saison 2009-2010.

Voici le teaser de la suite :

 

18:50 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2010

Nous étions désespérés sans elles

Voici venu le temps du teaser de la nouvelle saison de "Desperate Housewives"

Enjoy :

17:05 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le bon docteur rentre à la maison


Quelques photos promos de la 7ème saison de Dr House, une série que je ne regarde pas, mais il ne faut pas être égoïste dans la vie!

house_poster__s7b.jpg

house_poster__s7a-480x706.jpghouse-s7poster-480x640.jpg

15:16 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le cartel NVA-PRL-FDF-MCC

Si l'on veut suivre l'évolution des cartels de droite, va falloir inventer des nouvelles lettres!

Ainsi donc, malgré les dénégations un peu maladroites des pontes du MR (Maingain parle de "pure fantaisie"), il semble bien (note de restaurant à l'appui) que Didje ait mangé avec Bart, alors que Bart négociait avec Elio et Joelle.

Vous me diriez : quel est le mal que deux gros cons mangent ensemble des gaufres? Des millions de Belges l'ont fait avant eux et des millions de Wallons, de Bruxellois et de Flamands le feront après eux. 

Bin non, cela ne se fait pas. Quand on couche avec X, on ne fricote pas avec Y et donc quand les lettres NVA essaye de sodomiser CDHPSECOLO (dans une grande et amusante partouze littéraire), MR ne peut pas venir faire une turlutte au gros BART. C'est le B.A.BA du parfait négociateur qui le dit.

Et surtout si MR dit tout haut que PS et CDH baissent trop leur Q-lotte face à NVA, ce n'est pas pour, derrière leur Q, aller faire les yeux doux aux nationalistes flamands et brader tous les bijoux de la famille dans l'espoir de garder une place au gouvernement.

A la décharge de Didje, force est d'admettre qu'un parti de droite n'a de justification que s'il participe au pouvoir. En effet, quand on a admis que la seule raison d'être du MR est de répercuter sur la scène politique tous les desiderata du monde des "capitaines d'entreprise", la conclusion logique est que, si le parti en question n'est pas au pouvoir et ne peut donc faire la seule chose pour laquelle il existe, il n'a plus la moindre utilité! 

09:19 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2010

Faut rigoler!

Dans la vie, il y a un truc qui m'a toujours fait pisser de rire et qui me fera toujours pisser de rire : lorsqu'un "homme de la rue" (à ne pas confondre avec un sans-abri, qu'on ne consulte jamais) est interviewé par un média quelconque (dans tous les sens du terme) à propos de l'avenir de notre Belgique, la réponse est souvent la même : il faudrait consulter la population par référendum!

Bon, je vais répondre lentement pour éviter de m'énerver : C'EST DEJA FAIT, CA S'APPELLE DES ELECTIONS!!! Et aux dernières élections, près de 50 % des électeurs Flamands ont voté pour des partis séparatistes (à des degrés divers, qu'il s'agisse de la NVA, du VB ou de la LDD). Soit ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient (ce qui est envisageable, la néorichesse ayant cela d'agaçant qu'elle endort le cerveau), soit ils se sont exprimés pour la séparation. Vous me direz "moins de 50 % des Flamands, ça fait pas la majorité"! Vous auriez raison, mais cela suffit à rendre la vie insupportable et à un moment donné, à force de se faire engueuler parce qu'on a oublié de fermer la cuvette des WC, on finit par accepter le divorce... 

09:16 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/09/2010

Une drôle de vision de la Présidence

Olivier Chastel, le pharmacien carolo et libéral, a décidément une étrange, pour ne pas dire bizarre, vision de la présidence belge de l'UE. Force est de dire, en préambule, qu'il ne s'attendait pas, lorsqu'il passait ses journées, in illo tempore, à préparer ses concoctions pharmaceutico-aphrodisiaques pour grabataires médicamentisés et à rechercher le scandale socialiste qui allait, du jour au lendemain, le propulser sur la scenette politique belge, à un jour devoir s'occuper de l'Europe (appellation politique à prononcer comme s'il s'agissait d'une voie de garage - ce qu'elle signifie d'ailleurs), d'autant moins qu'il ne parlait pas l'anglais (langue des eurosceptiques pourtant indispensables dans les cénacles des euro-optimistes!!) et que l'Europe, pour lui, ce n'était qu'un concours de chansons ringardes et une compétition de football pour milliardaires aux pieds zélés !

Or donc, aujourd'hui, Olivier (tu permets que je t'appelle du nom du gouvernement wallon que tu détestes tant!) "dirige" la présidence belge de l'UE. Or donc, la suite, vu que le destin du pharmacien est - pieds et poings - lié à celui de Didje (le jour attendu où l'un disparait, l'autre l'accompagnera dans les limbes), Olivier se doit, dans chacune des réponses qu'il apporte à un journaliste à propos de la présidence, de citer au moins une fois le nom de Reynders.

Le journaliste : "Pas trop de problèmes pour présider l'UE avec un gouvernement en affaires courantes ?"  

Olivier : "Didier Reynders est le meilleur président de l'Ecofin au monde"

Le journaliste : "Pensez-vous que la présidence belge parviendra à faire avancer le dossier de la lutte contre les spéculations financières?" 

Olivier : "Didier Reynders est le meilleur président de l'Ecofin au monde"

Le journaliste : "Et votre femme, ça va?"

Olivier : "Didier Reynders est le meilleur président de l'Ecofin au monde"

Le journaliste : "Votre pronostic pour le match des Diables contre les Allemands?"

Olivier : "Didier Reynders est le meilleur président de l'Ecofin au monde"

Le journaliste : "T'es con ou tu le fais exprès?"

Olivier : "Didier Reynders est le meilleur président de l'Ecofin au monde"

09:36 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/08/2010

A la fin de l'été sortent les cons droitiers...

Cela doit être l'air de la rentrée. Se sachant laids, nos amis de droite sont restés cloitrés entre leurs quatre murs durant tous les "beaux" mois pour éviter d'exposer à la vindicte de nos yeux leur tronche respective de frustrés cadavériques.

Avec le rideau de pluie qui se verse aujourd'hui entre nous et eux, les voici revenus aux affaires que l'on dit courantes, faute d'un gouvernement.

Ce fut d'abord les comiques du PP, Rudy et Mickael qui se sont étripés autour des propos racistes de leur seul député  (je ne sais par quel miracle, vu le niveau de bêtise du sus-dit) sur ce qui est aujourd'hui le principal média politique des gens de droite : facebook! Mickael a exclu Rudy qui ne veut pas qu'on sache que toute personne votant pour un programme ouvertement ultra-libéral a un fond sinon raciste, du moins intolérant, avant que Rudy n'accuse Mickael d'abuser de la dotation publique pour faire plaisir à ses amis, comme le plus vulgaire des échevins socialistes de Charleroi (ce qui, pour toute personne encore plus à droite qu'Alain "Oui-Oui" Desteche, est la pire des insultes - tiens je me demande quand celui-ci s'affiliera au PP? Voilà un parti qui devrait convenir à son "niveau" d'intelligence)

Puis, ce fut au tour de Didje de venir nous montrer sa sale petite bobine de fouine décomplexée. D'après Didje, en 2007, les négociations ont foiré parce que Joëlle disait non à tout et aujourd'hui les socialo-catho-écolo francophones vont tout foirer parce qu'ils... disent oui. Il y a longtemps que j'ai cessé de chercher une lueur de logique dans les propos des libéraux, mais là, il fait fort, avouons-le!

Didje n'a pas assez de critiques à proférer à l'encontre des négociateurs actuels, oubliant que lui était parmi les principaux responsables du lamentable échec de l'orange bleue lors de négociations, en 2007, qui étaient autrement plus simples qu'aujourd'hui (rappelons qu'à l'époque, il n'y avait autour de la table que des partis de droite ou de centre, alors qu'aujourd'hui, il y a des partis de droite et du centre droit (au nord) et de gauche ou du centre gauche (au sud!)). En 2007, c'est l'incompétence qui fut la cause de l'échec. Aujourd'hui, nous sommes devant une situation totalement impossible par la faute, disons-le, des 30 % d'andouilles qui ont voté pour la NVA (un parti qui cache des visées ultralibérales derrière des propos nationalistes pour attirer les sus-dites andouilles).

Poussons la réflexion plus loin : vu ses tendances ultradroitières, on pourrait dire que Bart De Wever dit "non" à tout pour ramener à la table des négociations son allié naturel : le MR (et l'adversaire naturel dont il a besoin pour exister : le FDF).

Tout cela ne nous rendra ni le Congo, ni l'Alsace, ni les communes à facilités!

09:54 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2010

Et une page de pub, une, ça marche!

Dans les romans d'Amélie Nothomb, il n'y a qu'un paragraphe de véritablement écrit : le premier.

L'auteur, en fine commerciale, sait que le critique s'arrête souvent là pour se faire une idée des romans qu'il doit "critiquer", tandis que le chaland opère le choix de l'achat littéraire selon la même philosophie : il cherche, dans les travées de la librairie, les romans dont  les journaux lui ont imposé la lecture (à force de ne parler que d'eux et d'eux seuls) - tout comme le critique ne se fatiguera à lire que les seuls oeuvres fortement "conseillées" par des attachés de presse qui font la pluie et le beau temps dans le monde artistico-commercial du 21ème siècle -, ouvre un ou deux romans, en lit le premier paragraphe et achète la chose, pour ne pas prendre le temps de vraiment la lire ou - plus fréquent - pour l'offrir à la tante Rita (parce qu'on ne va tout de même pas se fatiguer à chercher un cadeau original !).

Et bien figurez-vous que quand un critique (du moins, celui du Soir) critique un autre critique (du moins, celui de Libération), il fait la même chose : il s'arrête au premier paragraphe.

Ainsi, Sabine Cessou de Libération, dans un article bien trempé, a voulu exprimer toute sa déception (relative, car on ne peut être déçu de quelqu'un dont on attend pas grand chose) à la lecture du premier paragraphe (et de tous les autres) du roman annuel d'Amélie Nothomb. A ce que je sache, elle en avait le droit et elle en profite pour "régler ses comptes" avec une auteur dont elle n'aime pas trois quarts de l'oeuvre. Dans le premier paragraphe, elle a cette formule qui résume excellemment   l'oeuvre complète de notre "star nationale" : elle est au fromage ce que l'apéricube est à la littérature (et vice versa).

Mais voilà, le critique du Soir, comme tous les autres critiques, n'aime pas qu'un autre critique critique ce que lui aime bien (et vice versa également). Et donc, dans un article "revanchard", "stagiaire" (car sur le site du soir, les stagiaires n'ont pas de nom :)), prend la défense d'Amélie (comme si elle en avait besoin!!). Pourtant, la critique de Libé a mille fois raison : Amélie n'est pas vraiment une écrivain, mais une industrielle du papier qui veut vendre, plus qu'enchanter... Le sommet du ridicule de l'article du Soir (qui est fortement différent dans sa version papier par rapport à la version sur internet) vient lorsque la journaliste stagiaire nous dit que le principal mérite d'Amélie est de "pousser les gens à lire"!! Oui, mais à lire "ça", cette prose indigeste et incolore, ces histoires totalement inventées, mais auxquelles l'auteur donne la patine du vraisemblable en essayant de nous faire croire qu'elles sont autobiographiques (je parie mon slip qu'il n'y a pas une ligne autobiographique dans "l'oeuvre nothombienne"). Dire qu'il est positif qu'Amélie ramène les gens à la lecture équivaut à affirmer que "Julie Lescaut" a le mérite de ressembler à un policier (regardez plutôt un bon policier américain des années 70, style Serpico) ou que Mimie Mathy remplit le vide laissé par Louis De Funés. En d'autres termes, Amélie est à la littérature ce que TF1 est à la révolution culturelle!

11:23 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/08/2010

ouverture de la saison estivale des BA (la suite)

Attention, ne pas regarder si vous n'avez pas terminé la saison 2 de Fringe.

12:18 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ouverture de la saison estivale des BA

Bande annonce de la nouvelle série de JJ "Alias" Abrams. Un retour aux sources?

12:17 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/08/2010

Ha bon, si y a plus de roi, y a plus de comte !?

Les bons "comtes" font les bons amis, dit-on.

Est-ce pour cela que l'oncle de la Princesse Mathilde envisage de rejoindre la NVA ?

N'est-il pas illogique qu'un royaliste soutienne un parti anti-monarchie?

Ou alors, les gesticulations régionalistes flamandes ne sont-elles que le paravent de partis de droite désireux d'attirer ainsi un électorat qui, si on lui disait la vérité (on veut vos voix pour mener des politiques qui vont privilégier les plus riches au détriment de la majorité), voterait à gauche et non à droite?

Autre question : ne serait-il pas temps de ne plus permettre aux lobbys de tout régenter dans notre vie?

 

10:01 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/08/2010

Call me neo!

 

Personalize funny videos and birthday eCards at JibJab!

 

 

18:44 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Encore mieux que l'original!

 

Personalize funny videos and birthday eCards at JibJab!

 

 

18:38 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

A voir

 

 

18:17 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/08/2010

Les grands hommes bleu ne sont pas tous libéraux (d'ailleurs la plupart de ceux-là sont petits)

Une image de la prochaine série produite par Steven Spielberg.

Un petit air d'Avatar, ne trouvez-vous pas!

 

terra_nova-480x262.jpg

 

 

09:56 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/08/2010

C'est la main invisible du marché qui nous fout une baffe...

Elle a bon dos la main invisible du marché!

D'après certains économistes, si nous sommes parvenus au niveau de progrès actuel, c'est grâce à elle (je croyais que c'était grâce à l'intelligence et à l'ingéniosité humaine, mais bon, je suis sans doute moins intelligent que la main du marché!); c'est grâce à elle que nous sommes tous fort très beaucoup riches (allez dire ça au milliard de personnes qui crèvent de faim à cause de la main invisible du marché).

Enfin, tout cela pour dire que grâce à la main invisible du marché, le prix du pétrole va encore augmenter et, par voie de conséquence, celui de tous les produits dérivés (en gros... tous!)

Il n'y a aucune raison naturelle qui explique cette augmentation; c'est le marché qui fait une crise d'acnée et du coup, qui sait qui va recevoir une baffe de la main invisible ? Hein qui c'est ? Poser la question tout en se frottant la joue, c'est y répondre!

09:47 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/08/2010

Y a des règles immortelles...

Il en va ainsi de tous les vieux : plus ils gagnent en âge, plus ils virent à droite.

Voyez l'exemple du petit gros du MR : Louis Michel. Il est loin le temps où il prônait le libéralisme social, un libéralisme qui ne misait pas tout sur les plus riches dans l'espoir, profondément vain et stupide, que par un ruissellement magique, la richesse des uns profite aux autres.

Depuis qu'on l'a relégué "à l'Europe", Gros Louis est en phase de "vieuxconnisation" avancée.

D'ailleurs, d'après la DH, sa lecture de vacances, c'est "l'imposture écologique" de Claude Allègre. Et Gros Louis de dire qu'il apprécie ce livre, parce qu'il contredit "certains scientifiques" qui nous mettent en garde contre le réchauffement climatique.

Ce qui est drôle, c'est que les lobbys de droite, quand ils veulent battre en brèche les apôtres du réchauffement, parlent souvent de "certains scientifiques", comme si ceux-ci n'étaient pas nombreux, alors qu'il s'agit en fait de... 95 % de la communauté scientifique, les 5 % restants (qui prétendent que le réchauffement n'est pas dû à l'homme) n'étant que des olibrius des plus stupides!

Mais voilà, Gros Louis parle de "certains scientifiques" et fait la pub d'un livre sponsorisé  par "certains" groupes de pression à la solde des plus grandes industries polluantes.

Il se fait vieux, le Gros Louis, il est temps qu'il prenne sa retraite...

09:32 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/08/2010

C'est beau un pays de droite

Parfois, il est bon de rappeler ce que peut faire un gouvernement de droite !


Expulsion à La Courneuve
envoyé par Hadithsdujour. - L'actualité du moment en vidéo.

15:06 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2010

Quelques vidéos...

Stargate a cet avantage, quelle que soit la "franchise", de s'améliorer avec les saisons.

Il semble qu'Universe ne dérogera pas à cette règle.

12:42 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Pensée du jour

Aldagor pose la question aux électeurs du parti Ecolo : quel est l'intérêt de voter pour un parti qui ne veut pas gouverner ?

Le vote "contestataire" est vraiment de plus en plus inutile!

08:48 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/07/2010

Quelques vidéos...

La nouvelle saison de Californication se profile à l'horizon...

 

 

 

15:44 Écrit par aldagor vous donne le micro. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |